David Zingraff est née en France en 1989 et vit aujourd’hui entre Epinal et Strasbourg. 
Genderqueer et féministe pro-sexe; son travail vise à questionner les corps, les genres et les sexualités. 

Depuis 2019 iel laisse peu à peu le nu plus académique de côté pour prendre le tournant de la pornographie. Briser les idées préconçues sur les sexualités alternatives ainsi que sur la photographie pornographique sont les finalités vers lesquels iel tend. 
Son matériel photo se compose de Polaroïd, d’argentique (Minolta) et de numérique. L’instantanéité du Polaroïd et de l’argentique est la spécificité recherchée par David Zingraff et même si le numérique permet la manipulation de l’image iel ne l’utilise que peu. Ce choix donne aux photos un rendu fidèle des modèles aussi bien physique que cérébral, une plongée dans un intime à la limite du voyeurisme et du reportage. 
En résonance avec les domaines de la sociologie, des genderstudies et de la pornstudies, les photos de David Zingraff sont des îles désertes dépourvues d’oeillères sur lesquelles chacun·e est mis·e en avant dans sa singularité et son altérité.